Résolutions du nouvel an : pour finir en grand, commençons petit

Chaque mois de janvier, on entend parler de résolutions du Nouvel An qui tournent autour de la santé et des habitudes de vie. Comme moi, vous avez peut-être même l’habitude d’en prendre vous-même.

La plupart d’entre nous rêvent d’une version idéalisée de nous-mêmes. Dans ce monde imaginaire, nous faisons preuve d’une volonté inébranlable qui nous permet d’agir exactement comme on le souhaite à tout moment.

Se fixer des objectifs réalistes

S’imaginer en meilleure santé, plus heureux et accompli peut effectivement nous motiver à passer à l’action pour y arriver. D’un autre côté, viser l’atteinte d’un aussi gros objectif en douze mois peut aussi se révéler accablant. Et pour cause… Rome ne s’est pas construite en un jour, et nous non plus !

Rappelez-vous qu’il vous a pris bien du temps pour devenir la personne que vous êtes aujourd’hui. Changer ses habitudes de vie pour d’autres plus saines, ne se fait pas du jour au lendemain non plus.

Je me souviens de l’époque où je fumais la cigarette à tous les jours. Je songeais régulièrement à cesser de fumer. J’étais toujours à bout de souffle chaque fois et développais bronchite et laryngite chaque hiver.

Je rêvais de devenir une non-fumeuse et espérais qu’un jour viendrait où je me sentirais assez forte pour arrêter définitivement.

Ressentez-vous aussi le besoin d’apporter des changements à vos habitudes à cause des conséquences négatives pour votre santé ?

Attendez-vous, comme moi jadis, un signe qui vous garantit qu’aujourd’hui est la bonne journée pour y parvenir définitivement ?

Pas besoin d’attendre cette journée magique où vous aurez tout à coup une volonté à toute épreuve. Vous pouvez commencer à travailler sur vos objectifs dès aujourd’hui.

Lentement mais sûrement

J’ai finalement abandonné la cigarette le 27 décembre 1999 et je n’y ai jamais retouché.

Mais pouvez-vous deviner combien de fois j’ai diminué ma consommation avant d’y arriver pour de bon ? Un nombre incalculable. À chaque fois j’éprouvais des sentiments d’échec et de honte.

Je l’ignorais à l’époque, pourtant ces tentatives suivies de rechutes m’ont servi de tremplin vers mon arrêt définitif.

En effet, la recherche démontre qu’en réduisant leur consommation de tabac les gens augmentent leurs probabilités de renoncer au tabac pour toujours. (Source)

Près des 2/3 des Américains se sont fixés des résolutions pour 2018. Mais seulement 9 % d’entre eux sont d’avis qu’ils ont réalisé celles qu’ils s’étaient fixées en 2017 ! (Source)

Derrière ce taux de succès très bas ce cache le fait que la plupart d’entre nous, comme je l’ai moi-même fait dans le passé, se fixent des objectifs trop élevés et des délais trop courts. La clé du succès? Procéder à des changements graduels et croissants.

La surprenante efficacité des objectifs modestes

Vous pensez probablement que de petits objectifs graduels ne peuvent vous procurer que de minuscules bénéfices.

Les médias sociaux et de masse nous présentent tellement de transformations spectaculaires et rapides (la chirurgie plastique est plus populaire que jamais) qu’elles semblent désormais représenter la norme.

Pourtant, notre corps et notre esprit, eux, ne se métamorphosent pas à cette vitesse.

Réaliser des changements durables prend du temps, tout comme vous avez mis un certain temps à développer vos habitudes de vie actuelles.

Contrairement à la croyance populaire, des objectifs modestes peuvent donner des résultats significatifs. Voici quelques exemples :

— Si vous dormez en moyenne sept heures par nuit, vous pouvez diviser par trois votre risque de voir apparaître les symptômes d’un rhume en ajoutant une heure de sommeil à vos nuits. (Source)

— Vous pouvez brûler 1000 calories additionnelles par semaine et ainsi diminuer votre tissu adipeux (formé de gras) en incorporant cinq minutes d’exercice d’intensité légère par heure, comme en faisant le tour du bureau ou en sortant à l’extérieur. (Source et source)

— Une diminution de votre résistance à l’insuline, de votre taux de triglycérides, de votre pression artérielle et de votre rythme cardiaque est possible en perdant seulement 5 % de votre masse corporelle. (Source)

Développer sa confiance en soi

Si les objectifs à long terme sont essentiels, les petits objectifs de départ le sont tout autant.

Expérimenter avec des petits objectifs à court terme vous permet de savoir comment vous y réagissez, ce qui fonctionne bien pour vous et d’identifier vos défis personnels.

Vos chances d’atteindre vos objectifs augmentent et lorsque vous y parvenez, vous renforcez votre confiance en vous, ce qui intensifie votre détermination. Vous êtes gagnant sur toute la ligne !

Je vous invite dès aujourd’hui à remplacer vos objectifs un peu trop ambitieux pour d’autres plus simples et sans trop de prétention.

Cette révision à la baisse a beaucoup plus de chances de vous mener à une amélioration de votre bien-être et de votre santé.

Rappelez-vous… p’tit train va loin!

À votre santé!

Danièle Paquette
Coach de santé et de bien-être certifiée
Naturopathe spécialisée en saines habitudes de vie
Bachelière en travail social

Santé simplifiée
La santé, lentement mais sûrement.