Série Comment réinitialiser sa vie pendant la pandémie : Le minimalisme

Le temps passe et la période de confinement lié à la pandémie s’allonge. Le compte de banque baisse, le moral passe en mode montagnes russes, les inquiétudes prennent le dessus. Rester confiné chez soi, sans sortir pour aller travailler, restreindre ses sorties à l’essentiel, éviter toute rencontre sociale en personne, et devoir passer chaque moment avec ses proches, c’est un réel défi.

On peut toutefois choisir de voir le ralentissement lié à la pandémie comme une occasion de faire le point. En temps normal, nous nous livrons à une course contre la montre sans répit. On s’active sans cesse pour en faire plus, en gagner plus et en posséder plus. Sans que ce soit satisfaisant. Le ralentissement actuel est propice pour essayer de passer d’un accent sur la quantité à un accent sur la qualité… Laissez-moi vous expliquer comment y arriver en vous inspirant du minimalisme.

Se recentrer sur ce qui compte pour soi

Notre société valorise la réussite matérielle. On en a tous conscience et l’on a tous intégré cette valeur à différents degrés. Mais le temps et l’argent investis pour suivre cette vague nous rapportent-ils autant qu’on nous incite à le croire ? Qu’est-ce que posséder le dernier modèle d’iPhone nous rapporte, au juste ? Souhaite-t-on vraiment investir notre temps et notre argent pour tenter de suivre des tendances qui changent toujours plus vite ?

On a toujours le choix. On peut choisir de travailler plus pour augmenter son pouvoir d’achat et tenter de suivre le courant. On peut aussi décider de se réaligner sur des activités qui nous permettent de nous épanouir et de nous réaliser en fonction de nos propres valeurs et champs d’intérêt.

Quelles activités vous comblent vraiment ? Le savez-vous ? Depuis le début du confinement, vous avez peut-être vécu de nouvelles expériences. Peut-être que vous :

  • Avez pris le temps de jouer avec vos enfants, de parler avec vos proches aînés ou vos voisins
  • Êtes sorti marcher dehors ou avez essayé la course à pied
  • Avez pris conscience de la fragilité de la santé et décidé d’agir pour améliorer la vôtre
  • Avez redécouvert vos vieux jeux de société, le plaisir de cuisiner ou de jardiner
  • Avez décidé de faire le grand ménage de votre intérieur
  • Avez commencé des cours en ligne, du bénévolat, à apprécier la nature, découvert un intérêt pour la culture

Quelles sont les activités actuelles ou passées qui vous font vivre des émotions positives ? Le confinement, en retirant le superflu du quotidien habituel, nous permet d’avoir un aperçu de nos valeurs profondes.

Depuis que le confinement a commencé, j’ai réduit au maximum le nombre de fois où je sors faire des achats. Je me limite à magasiner pour de la nourriture. Avant, plutôt que de planifier mes achats, je passais à la fruiterie ou à l’épicerie plusieurs fois par semaine.

Je réalise maintenant qu’il est plus facile de planifier nos repas et d’acheter en conséquence. En plus, ça me fait gagner du temps d’y aller une seule fois par semaine. Oui, j’en gagne même avec les files d’attente extérieures !

Du temps que je peux prendre pour lire, marcher, ou courir, des activités qui me détendent et me nourrissent. J’ai donc bien l’intention de maintenir cette habitude après le déconfinement.

Une petite pause pour saluer mon ami GQ lors d’une sortie à vélo en 2019

Avec la pandémie, nous sommes nombreux à avoir réduit le temps passé à travailler, à voyager et à magasiner. Accordez-vous quelques moments pour réfléchir aux questions suivantes pour pouvoir tirer des leçons de cette situation… Quelles activités vous occupent depuis ? Lesquelles vous font sentir plus épanouis, plus en harmonie avec vous-mêmes ? Comment pourriez-vous vous organiser pour les intégrer pour de bon à votre horaire ?

Comparer ce qui nous fait du bien maintenant à nos activités d’avant la pandémie nous donne l’occasion de réaligner notre quotidien sur ces valeurs. On peut en profiter pour planifier dès maintenant des activités ou habitudes à mettre en place au retour à la normale. La clé ? Se fixer des objectifs simples et réalistes pour les intégrer à notre quotidien de façon graduelle et progressive.

Le confinement peut être vécu comme une interruption temporaire avant un retour aux habitudes, à la vie telle qu’elle était avant. Toutefois, on peut aussi profiter de cette pause hors du commun pour revisiter ses occupations et se réaligner sur ses priorités personnelles.

« Faites de votre mieux-être votre nouveau symbole de statut social.
Améliorez votre santé! »

Coach Danièle

Il n’est pas nécessaire de changer son quotidien du tout au tout pour améliorer sa qualité de vie. Y ajouter des activités qui nous permettent de nous développer dans toutes nos aptitudes, talents, possibilités et de nous sentir mieux dans notre peau et dans notre esprit, voilà ce qui fait d’une vie, une vie heureuse.

Je vous invite à rester à l’affût des deux prochains articles. Je vous y présenterai des pistes pour améliorer votre santé et votre bien-être en vous inspirant de la pleine conscience et de la philosophie Slow. D’ici là, je vous souhaite sérénité, joie et santé !

Votre coach,

Danièle